4 façons de se débarrasser d’une pensée ruminante.

4 façons de se débarrasser d’une pensée ruminante.

Bien que cela puisse sembler contradictoire, la meilleure façon de se débarrasser d’une pensée ruminante est de lui donner du temps. Ainsi nous pourrons nous rendre compte que le fait de ressasser sans cesse une idée n’est pas la solution.

Une pensée ruminante ou obnubilante peut littéralement vous ruiner la vie car ces types d’idées qui abordent notre esprit d’une manière obsessionnelle sont un grand tourment.

Penser à ce qui aurait pu être et n’a pas été, ou à ce qui n’a pas encore eu lieu, peut nous provoquer une angoisse résultant d’une analyse approfondie de quelque chose qui nous est arrivé et pour lequel ces pensées ne nous donneront aucune solution.

Lisez aussi :Quelques manières de penser qui limitent votre esprit

Cependant, il est facile de s’en débarrasser si nous savons comment les contre-attaquer.

Même si vouloir manipuler l’esprit puisse s’avérer une tâche totalement surréaliste, il existe 4 solutions qui peuvent fonctionner. Et si elles ne marchent pas toutes selon les personnes, au moins l’une d’entre elles pourra éventuellement vous servir.

Pourquoi ne pas les essayer ?

1. La pensée ruminante a besoin de temps

Que voulons-nous dire par là ? Que la meilleure façon d’être harcelé-e par quelque chose est de ne pas mettre de limites ou de ne pas se réserver un espace, pour vraiment faire autre chose que de penser.

Se réserver un temps en fin de journée ou le soir afin que tout notre esprit se concentre sur cette pensée nous aidera à ne pas y repenser sans cesse.

Forçons-nous pendant ce moment précis à penser et à repenser à cette idée. Certes, nous arriverons à la conclusion que ce que nous faisons n’a aucune conséquence. Néanmoins, ce sera un point d’inflexion très important.

C’est une attitude assez difficile à prendre et elle nécessite de la pratique, mais nous empêcherons ainsi que la pensée ruminante n’apparaisse dans des moments peu opportuns, comme par exemple, lors d’une grande conférence ou d’une réunion de travail.

2. Pratiquer le mindfulness  ?

Nous parlons souvent de mindfulness ou de pleine conscience comme un facteur qui contribue à résoudre de nombreux problèmes quotidiens et dont la pratique entraine des résultats très positifs.

Découvrez aussi :Les 5 exercices de méditation consciente pour mieux dormir

Le mindfulness nous aide à mettre l’accent sur ce qui se passe maintenant, sur le présent. Que se passe-t-il si nous nous concentrons sur ce que nous ressentons et sur ce qui se passe ici et maintenant ? Que nous arrêterons d’avoir des pensées ruminantes.

Avec de la pratique, nous arriverons à être plus conscient-e-s du présent et ne donnerons pas autant d’importance à toutes ces pensées du passé et du futur qui sont inutiles au présent.

Nous serions beaucoup plus heureux-ses si nous étions toujours plus connecté-e-s avec le moment présent. Il s’agit juste d’insister sur cette pratique très bénéfique.

3. Se réfugier dans les passe-temps

Lorsqu’une une pensée ruminante nous aborde et qu’elle demeure pendant des jours ou des semaines dans notre esprit, cela peut avoir sur nous des effets qui nous déplaisent.

Nous pouvons commencer à devenir plus apathique, à rester davantage à la maison et, en fin de compte, à cesser d’apprécier la vie.

C’est pourquoi il est important de nous pousser à continuer de faire ce que nous aimons et de pratiquer des loisirs, particulièrement pendant cette période où nous en avons le plus besoin.

N’ayez aucunes excuses !Il n’est jamais trop tard pour faire ce que l’on aime

En réalisant quelque chose qui nous passionne, nous oublierons complètement cette idée destructrice et nuisible qui nous fait tant de mal.

4. Sortir découvrir de nouveaux lieux

C’est une recommandation que nous avons l’habitude d’entendre. Si le travail nous stress, nous allons faire une promenade; si nous devons nous déconnecter, une ballade à travers la nature nous fera le plus grand bien.

Quand une pensée ruminante nous rend triste, il est important de ne pas rester à la maison pour l’aider à pendre de l’ampleur.

Pour la libérer, il suffit simplement de bouger, de chercher le calme dans un endroit peu fréquenté et de faire une promenade dans la nature.

La nature a un puissant pouvoir de guérison. Elle vous permettra de trouverez le silence, votre esprit se calmera et la pensée ruminante cessera de vous accabler.

Avant de terminer, nous voulons insister sur l’idée quela marche rend le cerveau plus créatif et heureux

Avez-vous déjà eu à faire face à des pensées ruminantes ? Chacun, à un moment donné, a connu cette épreuve difficile qui empêche de sortir d’une situation passée ou de vivre le présent sans se soucier tant du futur.

Les idées obsessionnelles sont assez courantes, mais si une seule d’entre elles dure trop longtemps, elle peut devenir un véritable problème.

Dans certains cas, cela peut conduire à la tant connue et à la fois redoutable dépression.

C’est pourquoi il est important d’apprendre à lâcher prise, à ne pas s’attacher à ces pensées négatives qui provoquent parfois que toutes nos inquiétudes provoquent la somatisation dans notre corps.

Un grand merci  au site https://amelioretasante.com pour cet excellent article.

Gratitude et sérénité,

P.C

CE QUE VOUS N’EXPRIMEZ PAS S’EXPRIMERA TÔT OU TARD !

CE QUE VOUS N’EXPRIMEZ PAS S’EXPRIMERA TÔT OU TARD !

Notre corps est une merveilleuse machine ! Il fait constamment équipe avec nous. Le problème, c’est que nous ne faisons pas toujours équipe avec lui !

Nous encaissons les émotions, les frustrations, les déceptions, les colères, les contrecoups, sans rien dire, sans exprimer ce que nous ressentons vraiment, trop souvent même en étouffant nos émotions pour ne pas les ressentir ou, à tout le moins, pour ne pas les montrer.

Collection d'icônes smiley Vecteur gratuit
Les émotions…

Alors le corps encaisse. Il emmagasine toutes ces émotions, alors que nous les croyons disparues à jamais. Mais non ! Une émotion ne disparaît que lorsqu’elle est vraiment vécue ! Sinon elle s’ancre dans notre corps jusqu’à ce qu’elle trouve un canal pour s’exprimer : une douleur, une blessure, une maladie, un problème quelconque.

Malgré tout, nous continuons notre vie, convaincus que ce que nous avons refoulé a disparu et que nous en sommes débarrassés. Nous poursuivons nos activités comme si de rien n’était mais au premier accroc, un torrent d’émotions refoulées refait surface d’une manière disproportionnée avec l’événement vécu. Nous ne comprenons pas ce qui se passe. Les autres non plus d’ailleurs ! Nous sommes submergés par la violence de nos émotions, alors que le problème actuel ne mérite pas tant d’envergure.

C’est que nos émotions, toutes nos émotions, doivent être vécues, sinon elles risquent de se retourner contre nous. Il ne s’agit pas de les laisser prendre le contrôle de notre vie et de subir leurs drames gigantesques. Il suffit plutôt de les reconnaître, de les ressentir au moment où nous les vivons, et de les accueillir pour ce qu’elles ont à nous apprendre. Chaque émotion a son message pour nous. Nous y reviendrons dans un futur article.

Le plus important, c’est de ne pas refouler. Car si l’émotion ne s’exprime pas, le corps se chargera de lui faire la place nécessaire pour s’exprimer enfin. Même si c’est 20 ans plus tard. Le corps n’oublie jamais. En neurothérapie, nous pouvons observer comment tout ce que notre corps a emmagasiné depuis notre conception est encore bien présent en nous si nous ne l’avons pas laissé s’exprimer. C’est ainsi que naissent les maladies, les malaises, les dépressions, l’anxiété, les douleurs et tant d’autres problèmes.

Pour nous guérir, il nous faut libérer les émotions enfouies. Une fois pour toutes. Ce qui s’exprime alors est libéré de notre corps et de notre vie. Mais il nous faut avoir la volonté de vivre plus léger afin de laisser aller ce qui ne nous sert plus, ce qui nous dessert même trop souvent.

Pour ne plus accumuler d’émotion non vécues, apprenons à les vivre au fur et à mesure. Pour ma part, je m’accorde un laps de temps prédéterminé, selon la gravité de la situation qui crée l’émotion : de quelques minutes à quelques jours. Mais pendant cette période, je vis intensément l’émotion et je ne me contrains pas à l’étouffer. Ainsi, elle « passe » beaucoup plus rapidement et je passe en mode solution bien plus facilement, une fois que j’ai laissé sortir ce qui me faisait souffrir. Le truc, c’est de ne pas se complaire dans la souffrance, d’où l’importance de se donner une période maximale pour exprimer ce qui a besoin de l’être.

Vivre tout ce qui nous est présenté, sans refuser l’expérience, mais en sortir grandi : n’est-ce pas là le secret de la fluidité dans notre vie ?

Merci à Diane Gagnon pour cet article inspirant..

Paix et Gratitude,

P.C

Ebook Gratuit : Comment Transformer Votre Vie…(Téléchargement sans nécessité de s’enregistrer)

Ebook Gratuit : Comment Transformer Votre Vie…(Téléchargement sans nécessité de s’enregistrer)

Comment-Transformer-Votre-Vie-Livre-Telephone

« Ces instructions sont des méthodes scientifiques nous permetttant d’améliorer notre nature humaine. »

Résoudre nos propres problèmes et ceux des autres

En pratiquant les instructions présentées dans ce livre, nous pouvons transformer notre vie et passer d’un état de malheur à un état de bonheur pur et éternel. Ces instructions sont des méthodes scientifiques nous permettant d’améliorer notre nature humaine. Tout le monde a besoin d’avoir une bonne nature et un bon cœur car, de cette manière, nous pouvons résoudre nos propres problèmes ainsi que ceux des autres, et nous pouvons donner beaucoup de sens à notre vie humaine. Chaque être vivant a le même désir fondamental […]

Un cadeau spécial de l’auteur

Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso Rinpotché est un maître de méditation pleinement accompli et enseignant bouddhiste de renommée internationale, précurseur dans l’introduction d’un bouddhisme moderne dans nos sociétés contemporaines. Il est l’auteur de 22 livres de référence qui transmettent parfaitement la sagesse ancienne du bouddhisme à notre monde moderne.

Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso a un tel désir que tout le monde puisse avoir accès à ces pratiques spéciales qu’il a demandé aux Editions Tharpa de distribuer ce livre gratuitement sous forme de Ebook.

Manuel Rivero-De’Martine – Directeur des Editions Tharpa

Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso Rinpotché a fondé 1200 centres et groupes kadampa à travers le monde, qui montre des exemples authentiques de paix dans ce monde troublé. Grâce à ces centres et aux cours de méditations, programmes d’étude, journées thématiques et enseignements accessibles qui y sont proposés, chacun peut sans discrimination réaliser son propre potentiel en développant la capacité de son esprit.

En-Savoir-Plus

Comment Transformer Votre Vie est un des nombreux livres capables de changer notre vie étudié dans ces centres. Trouver ce que le centre près de chez vous a à proposer.

Enseignements près de chez vous

Comment Transformer Votre Vie sert de support à des centaines de cours et enseignements sur la méditation partout dans le monde. Si vous voulez avoir la possibilité d’étudier et d’en savoir plus sur les pratiques présentées dans ce livre, rendez-vous dans le centre de méditation kadampa (ou une de ses annexes) proche de chez-vous. Il y a des centaines de centres dans le monde, où vous pouvez rencontrer des personnes qui déjà tirent des bienfaits de la pratique des méthodes présentées dans Comment Transformer Votre Vie.

Voici certains des autres livres du Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso Rinpotché à consulter :

           

Paix et Gratitude,

P.C

Pourquoi faire la sieste ?

Pourquoi faire la sieste ?

Pourquoi faire la sieste ?

Sieste

 

À partir de 10 min elle est réparatrice et offre beaucoup de vertus pour la santé si vous ne dépassez pas 30 min à 1 heure. Voilà cinq bonnes raisons de s’y mettre.

Elle stimulera vos idées et surtout votre créativité

En augmentant la mémoire, la vigilance et l’attention, elle favorise la créativité et aide à résoudre des situations épineuses ou autres problèmes. Elle est presque imposée au Japon et les sociétés françaises commencent tout doucement à suivre l’exemple. En comparaison, elles ont remarqué que des employés qui s’assoupissaient après leur repas, étaient plus productifs. Ne lésinez pas sur votre repos en été, pour préparer votre retour au travail.

Elle permet une récupération de la fatigue accumulée

Entre somnolence et autres insomnies, la fatigue est en croissance constante. Dormir quelques minutes chaque jour en été permettra de vous libérer de la fatigue amasser durant l’année. Et malgré les « ont dit », elle ne contrariera pas votre coucher du soir, tant qu’elle reste inférieure à une heure. Bien au contraire, elle aide au sommeil nocturne. C’est un véritable allié pour être en forme toute la journée.

Votre cœur vous remerciera

Elle favorise une bonne condition cardiaque : elle aide votre système cardiovasculaire à récupérer, et diminue votre pression sanguine. Lorsque vous émergez après une sieste, votre corps libère deux hormones : la noradrénaline et l’adrénaline, qui augmentent le rythme cardiaque. Dans une étude grecque parue en 2007, on apprenait qu’une sieste de 30 minutes baissait de plus de 30% le risque de décéder d’un problème cardiaque. De plus elle aide à augmenter les performances sportives.

L’antidote rêvé ?

L’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) le considère comme traitement non médicamenteux très efficace comme antalgique. Douleurs articulaires, musculaires ou encore migraines ne lui résiste pas et diminuent significativement, même après une courte sieste. Toujours selon l’INSV, être mieux reposé, permettrait d’éviter les vitamines, stimulants et autres antihypertenseurs (contre l’hypertension artérielle). Donc à choisir, préférez une cure de sommeil plutôt qu’une cure de compléments alimentaires à l’automne.

Vos défenses immunitaires seront revigorées

Si vous ne dormez pas suffisamment, cela aura une incidence sur une protéine aux propriétés antivirales et par conséquent sur votre résistance aux infections. Même un court assoupissement permet de remettre à niveau vos protéines et hormones qui contribuent à combattre le stress, et qui participent également au bon fonctionnement du système immunitaire. N’hésitez pas à bien dormir pour être prêt à affronter les virus et rhumes automnales.

En savoir plus sur http://www.grands-meres.net

Paix et Gratitude,

P.C

Mieux dormir grâce au yoga

Mieux dormir grâce au yoga

Les bienfaits des torsions et des flexions avant, pour passer une bonne nuit de sommeil grâce à notre yoga du soir.

Après une longue journée de travail, pour beaucoup d’entre nous, le « travail » continue à la maison : faire à manger, faire le ménage, s’occuper des enfants, etc. Et quand il est finalement l’heure d’aller au lit, nous n’arrivons pas à nous endormir, parce que nous pensons encore à tout ce qui s’est passé pendant la journée.

Le yoga du soir de Gotta Joga combine torsions, étirements et flexions avant. Il calme le corps et l’esprit. Viparita Karani, la posture des jambes au mur, est également extrêmement relaxante. Après cette pratique du soir, vous passerez une bonne nuit.

 

Needle Eye pose with a Twist

 

Les torsions nous aident à digérer, non seulement ce que nous avons mangé, mais aussi toutes nos pensées et évènements de la journée.

Notre système nerveux central est composé de notre cerveau et de notre moelle épinière. Cette dernière est logée à l’intérieur de nos vertèbres, dans notre colonne vertébrale. La plupart des nerfs qui transmettent l’information aux différentes parties de notre corps sont des extensions de notre moelle épinière. Ancrer, allonger, et effectuer des torsions de notre colonne vertébrale, réaligne doucement les vertèbres, et libère des tensions sur les nerfs. Notre système nerveux interprète cette baisse de tension comme une situation « sans stress », et ceci entraîne une relaxation physique et mentale, dans tout notre corps. Enfin, les torsions nous font observer les choses avec une autre perspective (littéralement) : les problèmes nous paraissent alors différents, peut-être plus petits, ou nous leur trouvons des solutions auxquelles nous n’avions pas encore pensé.

 

Evening-wideangleforwardbend-gotta-joga-yoga-app-apple-iphone-photo-maija

 

Les flexions avant calment notre système nerveux. Elles nous tournent vers l’intérieur, et créent les conditions optimales pour être calme et se sentir bien. Elles nous aident à nous ancrer, et nous rapproche mentalement et physiquement de la Terre. Elle nous porte et nous apporte un sentiment de protection, comme quelqu’un qui nous porterait pendant toute notre vie. Comme les torsions, les flexions avant permettent d’allonger la colonne. Nous créons plus d’espace entre les vertèbres et les nerfs. Cet espace permet de relâcher la pression, non seulement dans notre corps, mais aussi dans notre esprit.

Pendant la pratique des torsions et des flexions avant, il est très important de respirer profondément. Parfois, dans ces postures, notre souffle peut devenir moins profond. Au contraire, quand nous respirons profondément dans les postures, nous calmons notre système nerveux et nous nous préparons à passer une bonne nuit.

 

Evening-viparita-gotta-joga-yoga-app-apple-iphone-photo-maija

 

La dernière posture, Viparita Karani, est toujours un bon choix ! Monter nos jambes en l’air sur le mur a de nombreux bénéfices. Cela améliore les maux de dos, aide à faire passer le mal de tête, et repose nos pieds et nos jambes. Viparita Karani nous enseigne aussi que de bonnes choses peuvent se produire en en faisant moins. Sur ces bonnes pensées, une bonne nuit de sommeil viendra plus facilement 😉 !

N’hésitez pas à pratiquer le yoga le soir, avec Gotta Joga – pour mieux dormir.

Pour télécharger l’application sur votre iPhone ou iPad : https://itunes.apple.com/fr/app/gotta-joga-yoga-poses-classes/id880583924?l=en&mt=8

Merci au site http://blog.gottajoga.com pour cette proposition à se tordre avant de dormir…;-)

Paix et Gratitude,

P.C

La réflexologie E.R.V.E : mon école…

La réflexologie E.R.V.E : mon école…

École de Réflexologie Vectorielle et Énergétique… et ses origines

Fondateur de l'école ÉRVÉ (1943 - 2009)
Les origines rapportées par Jean Paul Barbier (1943 – 2009, ingénieur à la D.D.E.)

Tout a commencé à CAYENNE.
En 1984, mon épouse Joëlle se met à souffrir d’arthrose cervicale. Après quelques séances d’infiltrations les douleurs s’estompent. En 1985 les douleurs réapparaissent et les injections ne font plus d’effet. Le verdict tombe, Jean GANTY, un ami médecin lui dit, en s’avouant vaincu, « je ne peux plus rien pour tes douleurs ».
En discutant avec une podologue, celle-ci me dit « tu devrais essayer la réflexologie ».
En 1986 nous sommes à DJIBOUTI et Joëlle n’en peut plus. J’ouvre, enfin sérieusement le livre de Eunice INGHAM et m’y plonge vraiment. J’œuvre pendant des mois et, un jour Joëlle me dit « je n’ai plus mal nulle part ! » la grande aventure commence.

L’A.R.R.T.F.A. : (Association Thérapy Total FAURE-ALDERSON)
Nous commandons les cours de Martine FAURE-ALDERSON, et les recevons en décembre 1989. Les cours n’étant pas ce que nous attendions je propose, en mai 1990, de faire une nouvelle plaquette pour le compte de l’ARRTFA, en vain !
Les 5 et 6 octobre, nous passons notre diplôme de l’ARRTFA, les examinateurs sont étonnés par notre technique, capable de réduire, en une seule séance, bon nombre de maux.
Nous obtenons ce diplôme.
Du 8 au 14 mars 1993 Martine FAURE-ALDERSON nous rejoint à DJIBOUTI pour une semaine de séminaires mais rien ne ressortira de cette rencontre, les réflexologues que nous formons sont partagés entre notre technique et celle de Martine FAURE-ALDERSON.
De déception en déception nous démissionnons de l’ARRTFA le 26 décembre 1996.

La première école qui enseigne notre technique est constituée, à Ambrault, sous le sigle ERVE, en 1997, elle a pour mission de promouvoir la création d‘autres écoles ERVE en France.

La F.F.R. (Fédération Française de Réflexologie)
Le 1er juillet 1997, nous recevons une lettre de Mireille MEUNIER, proposant la création d’une fédération regroupant les réflexologues de France. Devenus membres de la F.F.R celle-ci nous procure une ligne téléphonique pour répondre aux demandes de coordonnées des réflexologues affiliés à la F.F.R.
Pensant qu’une fédération doit regrouper des écoles, des clubs, des groupes et non de simples individus, nous sommes vite considérés comme des « éléments perturbateurs »

Les écoles ERVE de FONTENAY sous BOIS et de PERIGUEUX sont créées en 1999.
La Londe des Maures et Mérignac suivent rapidement.

En juillet 2000, après consultation des écoles ERVE nous décidons de quitter la F.F.R.

La FÉDÉRATION ÉRVÉ-France :
Elle est créée le 21 octobre 2000 avec les quelques écoles qui existent à ce moment là.

D’autres écoles sont créées rapidement par la suite,
-Toulouse en 2001,
-Châteauroux en 2003,
-Passy en 2003.

Certaines disparaissent aussi, Mérignac et La Londes Les Maures.

Les statuts n’étant pas adaptés à cette nouvelle situation la Fédération est dissoute pour renaître sous une autre forme, plus structurée, le 18 octobre 2003. Les écoles existantes étant considérées comme fondatrices de la nouvelle structure.

ET AUJOURD’HUI :

L’aventure continue,

Dans un souci d’organisation et de structuration nous avons souhaité que chaque école ait une dimension régionale.
Les écoles qui existent sont :

-ERVE ALSACE,
-ERVE AQUITAINE,
-ERVE BRETAGNE – PAYS DE LOIRE,
-ERVE CENTRE,
-ERVE PARIS,
-ERVE LORRAINE,
-ERVE MIDI-PYRENNES, qui rayonne également sur la Provence.
-ERVE RHONE-ALPES,

Chaque école dispose d’enseignants agréés, qui garantissent la qualité de nos formations de praticiens en réflexologie plantaire et la compétence de ceux-ci.

Être indépendant c’est maîtriser son destin.

Gratitude et Sérénité,

P.C

Merci au site http://www.erve-france.org pour cet article

Voilà ce qui arrive quand vous placez un glaçon sur ce point précis de votre tête…. C’est extraordinaire !

Voilà ce qui arrive quand vous placez un glaçon sur ce point précis de votre tête…. C’est extraordinaire !

En appliquant un glaçon sur un point très précis de votre cou, vous pouvez dire adieu aux insomnies et aux maux de tête !

Vous avez sans doute déjà entendu parler de l’acupuncture : En gros il y a des points de pression qui peuvent permettre de soulager certaines douleurs en agissant sur le réseau nerveux, si on sait les localiser correctement.

Voici un de ces points qui pourrait vous être bien utile, et en plus il est très facile à trouver, vous allez voir !  Ce point-là, c’est le point Feng Fu.

 

@via pausecafein.fr

 

Le point Feng Fu se trouve juste sous votre crâne, en haut de votre nuque. Vous pouvez trouver ce petit creux en passant votre doigt, au niveau de la séparation entre votre cou et votre tête…

Selon les spécialistes de l’acupuncture, la stimulation de ce point peut améliorer la santé générale de votre corps, et être la source d’un grand bien-être !

 

@via pausecafein.fr

 

Il existe de nombreuses manières de stimuler ce point. Une manière très efficace, et assez simple à mettre en œuvre, c’est de s’allonger sur le ventre et de poser un glaçon dessus. Vous pouvez aussi fixer le glaçon avec un bandeau, un bout de tissu si vous ne voulez pas rester allongé. Il faut laisser le glaçon une vingtaine de minutes…

 

Pour ceux qui s’inquiéteraient, sachez qu’il est impossible d’attraper froid en faisant cela. 

 

Au tout début, vous allez sentir le froid du glaçon pendant une trentaine de secondes. Mais juste après, vous allez au contraire sentir une sensation de chaleur provenant du point Feng Fu, et qui enveloppe petit à petit votre tête ! C’est assez surprenant quand on le fait pour la première fois, et aussi très agréable…

 

@via pausecafein.fr

 

Vous pouvez répéter le processus tous les 2-3 jours, le matin à jeun ou le soir juste avant d’aller se coucher de préférence.

 

Les premiers jours, vous allez commencer à ressentir une sensation d’euphorie et de bonheur quasi enivrante, car ce procédé libère un flux assez conséquent d’endorphine dans le corps !

Au fil du temps, vous constaterez de nombreux bénéfices : votre sommeil devrait commencer à s’améliorer, votre humeur et votre vitalité aussi. Vous aurez une meilleure digestion, attraperez froid moins facilement… Et si vous avez d’habitude mal à la tête, aux dents ou aux articulations, cette douleur devrait être considérablement apaisée, ou même disparaître totalement !

 

@via pausecafein.fr

 

Il s’avère que la stimulation de ce point peut avoir des effets extrêmement bénéfiques pour de nombreux problèmes de santé.

Bien entendu, cela ne dispense en rien de l’aide et de l’avis d’un médecin : Le point Feng Fu n’est pas un remède à lui tout seul, vous l’aurez compris, par contre il peut apporter un grand soulagement et vous aider à combattre certaines maladies et à faciliter votre guérison.

Par exemple, il pourrait aider à soulager des problèmes comme l’asthme chronique, les maladies cardio-vasculaires, les problèmes de thyroïde, les troubles menstruels, l’impotence, la frigidité… Il semble même qu’il ait une action bénéfique sur la lutte contre la cellulite !

 

@via pausecafein.fr

 

Vous pouvez aussi stimuler votre point Feng Fu par auto – massage. Tout doucement, massez ce point avec le gras des doigts. Les effets sont plus diffus et moins puissants qu’avec le glaçon, mais vous ressentirez aussi une grande sensation de bien-être !

Vous pouvez le faire seul, ou bien demander à quelqu’un de vous masser. C’est encore le mieux, car vous pourrez vous relâcher totalement et décontracter tous vos muscles. Faites-le faire par une personne de confiance, avec laquelle vous vous sentez bien : dans tous les massages, une relation de confiance, de confort et de bien-être entre les individus est essentielle !

Profitez bien de vos massages ! N’hésitez pas à partager cet article, et à nous faire part de votre expérience, après avoir essayé. Quand on voit les sensations incroyables que cela procure, on se dit qu’il faut que ça se sache autour de nous !

Gratitude et Sérénité,

P.C

Merci au site http://www.demotivateur.fr pour cet article.