Silence

Silence

Le sens du silence

Il était une fois un moine solitaire qui un jour reçut la visite de plusieurs personnes. Curieuses elles lui demandèrent a quoi servait de vivre en silence.

Le moine, qui tirait juste un saut d’eau d’un puits où se trouvait une source profonde, s’arrêta un instant pour leur répondre : « Regardez dans ce puits. Que voyez-vous ? »

« Rien, on ne voit rien du tout. » répondirent-ils en se penchant.
Ayant attendu un petit moment, le moine répéta sa question : « Et maintenant que voyez-vous ? ».

Et de nouveau ils se penchèrent sur le puits. Heureux ils s’exclamèrent : « Notre reflet, on voit notre reflet ! » Le moine reprit son explication : « Voilà c’est la force du silence. J’étais en train de puise de l’eau et l’eau était troublée.

Mais une fois le calme revenu, vous pouvez vous voir dans l’eau. C’est grâce au silence que l’on peut se voir. Mais attendez encore un peu. »

Au bout d’un instant, le moine les invita une fois de plus à regarder dans le puits. « Que voyez-vous maintenant ? »

Tout le monde scruta l’eau du puits et dirent : « Maintenant on peut voir les cailloux au fond du puits ! »

« Exactement, » répondit le moine, « c’est en attendant le temps qu’il faut et en s’effaçant dans le silence que l’on peut percevoir le fond de toute chose. »

Ma cure de silence

Kankyo Tannier est nonne bouddhiste. Elle vit habituellement dans un monastère alsacien où elle s’occupe de la communication et de l’accueil. Cette année, elle a choisi de vivre seule dans une cabane au cœur de la forêt alsacienne, au plus près des animaux.

Elle exerce également une activité de journaliste (Huffington post, blog Dailyzen). La mission qu’elle se donne est de transmettre une pratique du bouddhisme au jour le jour, aussi bien dans la vie professionnelle que personnelle. Elle intervient souvent comme conférencière, notamment dans le cadre de TED. Passionnée par la voix, elle est également professeur de chant.

Ma Cure de silence. Et si on essayait le calme ? par [TANNIER, Kankyo]

Kankyo Tannier raconte dans ce livre son silence à elle, et propose de nombreux conseils pour  » faire silence  » au quotidien et vivre plus heureux.

Débordés par nos emplois du temps, les exigences de notre entourage et de notre vie professionnelle, et même notre propre petite voix intérieure, nous aspirons tous à davantage d’équilibre et de sérénité. Et si le mieux-être passait par une cure de silence ? Une démarche à la portée de tous, ici et maintenant.

Kankyo Tannier propose, avec un ton vivant, amusant, et très personnel, de nous faire partager son expérience du silence. Silence des mots, bien sûr, pour accueillir ce qui se passe autour de nous. Silence visuel aussi, quand nos yeux n’en peuvent plus de se voir imposer des informations inutiles. Silence du corps, enfin, pour apprendre à écouter ce que celui-ci a à nous dire.

Rapport au temps, respiration, auto-hypnose, écoute active, etc : elle nous donne toutes les clés nécessaires à la pratique de ce silence quotidien, au sens propre comme au sens figuré.

Paix et Gratitude,

P.C

Ebook Gratuit : Comment Transformer Votre Vie…(Téléchargement sans nécessité de s’enregistrer)

Ebook Gratuit : Comment Transformer Votre Vie…(Téléchargement sans nécessité de s’enregistrer)

Comment-Transformer-Votre-Vie-Livre-Telephone

« Ces instructions sont des méthodes scientifiques nous permetttant d’améliorer notre nature humaine. »

Résoudre nos propres problèmes et ceux des autres

En pratiquant les instructions présentées dans ce livre, nous pouvons transformer notre vie et passer d’un état de malheur à un état de bonheur pur et éternel. Ces instructions sont des méthodes scientifiques nous permettant d’améliorer notre nature humaine. Tout le monde a besoin d’avoir une bonne nature et un bon cœur car, de cette manière, nous pouvons résoudre nos propres problèmes ainsi que ceux des autres, et nous pouvons donner beaucoup de sens à notre vie humaine. Chaque être vivant a le même désir fondamental […]

Un cadeau spécial de l’auteur

Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso Rinpotché est un maître de méditation pleinement accompli et enseignant bouddhiste de renommée internationale, précurseur dans l’introduction d’un bouddhisme moderne dans nos sociétés contemporaines. Il est l’auteur de 22 livres de référence qui transmettent parfaitement la sagesse ancienne du bouddhisme à notre monde moderne.

Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso a un tel désir que tout le monde puisse avoir accès à ces pratiques spéciales qu’il a demandé aux Editions Tharpa de distribuer ce livre gratuitement sous forme de Ebook.

Manuel Rivero-De’Martine – Directeur des Editions Tharpa

Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso Rinpotché a fondé 1200 centres et groupes kadampa à travers le monde, qui montre des exemples authentiques de paix dans ce monde troublé. Grâce à ces centres et aux cours de méditations, programmes d’étude, journées thématiques et enseignements accessibles qui y sont proposés, chacun peut sans discrimination réaliser son propre potentiel en développant la capacité de son esprit.

En-Savoir-Plus

Comment Transformer Votre Vie est un des nombreux livres capables de changer notre vie étudié dans ces centres. Trouver ce que le centre près de chez vous a à proposer.

Enseignements près de chez vous

Comment Transformer Votre Vie sert de support à des centaines de cours et enseignements sur la méditation partout dans le monde. Si vous voulez avoir la possibilité d’étudier et d’en savoir plus sur les pratiques présentées dans ce livre, rendez-vous dans le centre de méditation kadampa (ou une de ses annexes) proche de chez-vous. Il y a des centaines de centres dans le monde, où vous pouvez rencontrer des personnes qui déjà tirent des bienfaits de la pratique des méthodes présentées dans Comment Transformer Votre Vie.

Voici certains des autres livres du Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso Rinpotché à consulter :

           

Paix et Gratitude,

P.C

La spiritualité, ça aide vraiment ?

La spiritualité, ça aide vraiment ?

Par Céline Serven

Les postures de yoga s’inscrivant dans une tradition spirituelle millénaire, même le plus athée parmi ses adeptes en bénéficie corps et âme. L’Inde et d’autres contrées orientales, comme le Japon ou la Chine, à l’inverse des religions occidentales institutionnalisées, n’exigent pas nécessairement l’adhésion à une croyance ou à un dogme lorsqu’il est question de spiritualité. On parle d’ailleurs de « spiritualités vivantes » lorsque l’expérience prime sur l’intellectualisation…

 Image

Dans un monde en quête de sens, il est évident que s’initier aujourd’hui aux pratiques de méditation ou participer à un séminaire spirituel ne constitue en rien une démarche de fuite quant au réel. Bien au contraire, ces pratiques tendent à la réunification de l’être sous tous ses aspects.

La reconnection à la joie intérieure

L’introspection générée par une pratique spirituelle, quelle qu’elle soit, permet une centration salutaire. Elle aide à se relier à une énergie intérieure puissante et joyeuse que les tensions générées par les aléas de l’existence ont contribué à occulter. Dans son ouvrage « La joie retrouvée », Alexandre Lowen, élève du psychanalyste Wilhelm Reich, développe tout un chapitre intitulé : « La joie est une expérience religieuse ».

En hébreu, explique-t-il, joie se dit « gool », ce qui signifie « tournoyer sous l’influence d’une émotion violente ». On ne peut s’empêcher de penser ici à la danse extatique des derviches tourneurs. De son côté, le sage et poète érudit Rabindrath Tagore, sympathisant de Gandhi, écrit : Seul celui qui a accédé à la vérité ultime sait que le monde entier est une création de joie. Ainsi, la spiritualité vivante contribue à développer un état de conscience essentiellement positif. Le mot Dieu n’induisant pas toujours, à cause des dérives religieuses de l’Histoire,un sentiment de plénitude, il n’est pas nécessaire d’utiliser ce concept pour se relier à sa divinité intérieure. Si nous avons perdu le contact avec Dieu, précise encore Alexandre Lowen, c’est que nous avons perdu le contact avec le Dieu en nous, l’esprit tournoyant qui anime notre être, le centre-énergie de notre moi intérieur qui nous éclaire et donne un sens à notre vie.

Des pratiques altruistes

Selon la sensibilité de chacun, diverses méthodes permettent l’accès à un état de sérénité intérieure. En voici quelques-unes, parmi beaucoup d’autres, qu’il appartient à chacun de découvrir :

La méditation zazen: la plus répandue en Occident, grâce à l’enseignement de Maître Taizen Deshimaru, elle est aussi la plus dépouillée au niveau des rituels. Elle consiste essentiellement à adopter une assise confortable et ferme et à se centrer sur le flux et le reflux de la respiration. Il ne s’agit pas de chasser les pensées parasites mais de les laisser passer en adoptant une attitude témoin.

Image

Pour le Zen, les pensées sont comparées à des nuages auxquels il convient de ne pas s’accrocher. Revenir sans cesse sur la conscience de la posture et du souffle favorise une stabilité mentale appréciable. Une astuce consiste à diriger mentalement l’expiration dans le hara (région abdominale) pour dissoudre les émotions et se relier avec son être profond. Avec l’habitude, dix minutes quotidiennes de zazen apaisent considérablement l’angoisse existentielle.

Le yoga: le terme yoga signifiant lien, cette discipline fait également du corps un outil pour accéder à la paix de l’esprit. Par ses postures (accessibles à tout un chacun), elle permet de dénouer musculature et articulations, ce qui a pour effet de réduire les tensions psychiques. L’aspirant désirant aller plus loin peut alors aborder les stades de la méditation.

La lecture: il suffit de taper le mot « livre et spiritualité » sur un moteur de recherche pour prendre conscience du nombre incalculable d’ouvrages de qualité sur le sujet. Retenons, parmi cette énorme bibliothèque, les écrits d’Arnaud Desjardin, qui ont l’avantage d’être accessibles à tous, quelle que soit sa tradition philosophique ou spirituelle, ceux de Karlfried Graf Dürckheim proposant une intéressante synthèse de la pratique du Zen, et les travaux du psychologue analytique Carl Gustav Jung.

Sans oublier l’enseignement de Jean-Yves Leloup, moine orthodoxe, et les conférences d’Omraam Michael Aïvanhov qui ont réconcilié nombre de lecteurs avec la spiritualité. Beaucoup témoignent également avoir retrouvé une dimension spirituelle en étudiant les symbolismes du Tarot de Marseille ou en s’intéressant à l’astrologie et à la numérologie.

Quoi qu’il en soit, peu importe le support d’étude choisi, le plus important revenant à se laisser guider par cette petite voix intérieure qui connaît tous nos besoins…

Paix et Sérénité,

P.C