Qu’est-ce qu’une vérité ?

Qu’est-ce qu’une vérité ?

Il y a très longtemps en Chine un terrible Saurien semait la terreur dans une rivière à toutes tentatives de passage. Il posait parfois une question et malheur à qui ne savait répondre correctement.

Un jour une jeune fille voulait traverser la rivière. Le crocodile se jeta en avant pour la dévorer, mais bloqué dans son élan instinctif, il lui posa la question suivante : « Connais-tu la vérité ? »

« Oui » répondit elle avec calme.

« Si tu me dis quelle est cette vérité, je ne te dévorerais pas. »

La jeune femme pensa, médita et réfléchit longuement puis répondit : « La vérité, c’est que tu vas me dévorer ». Le crocodile, gueule ouverte ébahi, estomaqué les yeux ronds, à cet énoncé de vérité resta comme paralysé et la jeune femme en profita pour passer et la rivière franchie elle était déjà loin.

Moralité

Qui dans l’histoire a dit la vérité ?
Si c’est la femme, elle a menti, mais le crocodile avait dit : « Si tu me dis la vérité, je ne te dévorerais pas« , et ne l’ayant pas fait il a dit la vérité ; par contre s’il l’avait fait elle aurait dit la vérité….

Conclusion à méditer sur ce texte Hindo-chinois du Vème siècle :

La vérité de l’un est le mensonge de l’autre.

Nous avons ici, dans cette fable Bouddhiste, le jeu des apparences à méditer…

Qu’en pensez-vous ?

Gratitude et Sérénité,

P.C

 

Les intuitions et les synchronicités se manifestent pour vous guider..

Les intuitions et les synchronicités se manifestent pour vous guider..

james redfield prophétie andes intuition

James Redfield (photo La Vanguardia)

« Les mots qui surgissent de votre esprit pour contrôler les événements avec l’aide de la logique, s’évanouissent quand vous cessez d’obéir à votre mécanisme inconscient de domination des autres. Quand vous vous remplissez d’énergie intérieure, comme lorsque vous êtes sensible à la beauté, un autre style de pensées gagne votre esprit. Elles proviennent d’une partie plus élevée de vous-même. Ce sont vos intuitions. Elles apparaissent tout au fond de votre esprit, souvent dans une sorte de rêverie, de mini-vision, et elle se manifestent pour vous guider. »

« Au fur et à mesure que vous évoluez, vous abordez les questions importantes, qui vous servent de repère dans votre quête, et vous déterminez intuitivement la marche à suivre. Vous pressentez quelle sera l’étape suivante. Le problème dans la vie n’est pas de trouver les réponses, c’est de poser les bonnes questions. Si la question est bien posée, elle trouve toujours la réponse. Quand vous avez l’intuition de ce qui sera la prochaine étape de votre chemin de vie, il faut être sur le qui-vive, parce que tôt ou tard des coïncidences se produiront qui vous engageront dans la direction que votre intuition vous pousse à suivre. »

« Chaque fois que nous suivons une intuition, chaque fois qu’une rencontre mystérieuse nous fait avancer, notre vibration personnelle augmente. »

James Redfield, dans La prophétie des Andes

Aider les autres à trouver sa dimension spirituelle

Travailleur psychosocial dans l’état d’Alabama, James Redfield accompagne pendant 15 ans des adolescents paumés pour les aider à sortir de la violence. De cette expérience humaine profonde,  il comprend que la guérison passe par la découverte de sa propre « dimension spirituelle ». Pour cela, explique-t-il, il faut « affronter ses traumatismes pour les dépasser et trouver la sécurité intérieure » (cf interview complète en espagnol de James Redfield sur le site de La Vanguardia)
En 1993, il publie un livre qui va devenir un best seller international, The celestine Prophecy (La prophétie des Andes, en français) et s’est vendu à ce jour à plus de 20 millions d’exemplaires dans 35 pays. Le roman, qui raconte une quête initiatique à travers le Pérou, parle essentiellement du rôle des synchronicités dans nos vies. James Redfield y aborde cependant bien d’autres thèmes connexes comme la notion d’énergie, de beauté, de chemin, d’amour, d’expériences transcendantes… Et d’intuition bien sûr, pierre angulaire des révélations qui se succèdent au cours de l’histoire.
On pourra reprocher au livre une trame romancière un peu grossière, mais le lecteur comprend très vite que là n’est pas l’intérêt majeur de l’ouvrage. Redfield aurait pu écrire un livre de développement personnel, mais il a choisi une forme fictionnelle, plus facile à parcourir, et certainement plus impactante au final.
L’intérêt pour ce livre rappelle notre fascination et notre soif de compréhension face aux phénomènes des coïncidences, que Redfield assimile, comme l’intuition d’ailleurs, à la voix de « Dieu ». Dieu étant pour lui « cette connaissance supérieure contenue dans notre propre âme ».

Isabelle Fontaine
www.histoiredintuition.com

Paix et Gratitude,

P.C

L’histoire du bûcheron

L’histoire du bûcheron

Résultat de recherche d'images pour "bucheron"

 

Un bûcheron menait une vie très misérable en vendant chaque jour du bois à brûler qu’il emportait d’une forêt voisine.

Un jour, comme il rapportait à la maison une charge de ramilles, il fut accosté par un étranger qui lui conseilla d’aller « plus loin ».

Le lendemain, il suivit le conseil, s’avança plus profondément dans la forêt et en fut récompensé, car il trouva une abondance de grands arbres.
Il coupa autant de bûches que sa force le lui permit et, en les vendant, fit un bénéfice considérable, comme il n’en avait jamais fait auparavant.

Le lendemain il se dit : « j’ai reçu le conseil d’aller plus loin, pourquoi n’irais-je pas encore plus loin aujourd’hui ? »
Il fit comme il pensait et, ce jour-là, atteignit une partie de la forêt où croissaient de nombreux arbres de santal.

Il emporta autant de bois qu’il en pu transporter et, en les vendant au marché, en retira un gros gain.

Le jour suivant, il se souvint encore de l’avis de l’étranger et se décida d’aller plus loin encore.
Ce jour-là il découvrit une mine de cuivre. Mais cela ne l’arrêta pas dans sa marche en avant, et jour après jour, il alla plus loin et trouva des mines d’argent, d’or et de diamant, si bien qu’il devint fabuleusement riche.

Tel est le cas lorsqu’il s’agit de la vie spirituelle. On devrait toujours aller de l’avant et ne pas penser que tout est accompli dès qu’on a eu quelques visions de la Lumière Divine ou acquis quelque pouvoir surnaturel.

(Enseignement de Râmakrishna.)

Paix et Sérénité,

P.C

Il meurt lentement….

Il meurt lentement….

Résultat de recherche d'images pour "il meurt lentement"

Il meurt lentement…

Celui qui ne voyage pas,
Celui qui ne lit pas,
Celui qui n’écoute pas de musique,
Celui qui ne sait pas trouver
Grâce à ses yeux.

Il meurt lentement

Celui qui devient esclave de l’habitude,
Refaisant tous les jours les mêmes chemins,
Celui qui ne change jamais de repère,
Ne se risque jamais à changer la couleur
De ses vêtements
Ou qui ne parle jamais à un inconnu.

Il meurt lentement

Celui qui évite la passion
Et son tourbillon d’émotions
Celles qui donnent la lumière dans les yeux
Et réparent les cœurs blessés.

Il meurt lentement

Celui qui ne change pas de cap
Lorsqu’il est malheureux
Au travail ou en amour
Celui qui ne prend pas de risques
Pour réaliser ses rêves,
Celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
N’a fui les conseils sensés.

Résultat de recherche d'images pour "il meurt lentement"

Vis maintenant

Risque-toi aujourd’hui
Agis de suite
Ne te laisse pas mourir lentement
Ne te prive pas d’être heureux.

(Pablo Neruda)

Paix et Sérénité,

P.C

Entre l’enfance et la vieillesse, il y a un instant nommé la vie….

Entre l’enfance et la vieillesse, il y a un instant nommé la vie….

Nous ne pouvons pas permettre aux inquiétudes du passé ou du futur, de nous empêcher de vivre le moment présent. Il est important de prendre conscience de « l’ici et maintenant », et d’en profiter au maximum.

 

Parfois, nous oublions que la vie est composée de moments difficiles, qui forment un chemin semé d’embûches, et donc d’apprentissages.

Il n’est pas facile de s’arrêter de penser lorsque nous avons des centaines d’inquiétudes dans notre esprit chaque jour.

Ainsi, lorsque l’on arrive à 40 ou 50 ans, on se rend compte que l’on se trouve entre deux générations qui montrent à quel point la vie est éphémère.

Par conséquent, nous commençons à courir après les moments qui nous permettent de profiter de chaque instant.

L’expérience nous offre la possibilité de pouvoir concilier les différentes sphères de notre vie, pour concentrer notre attention sur la jouissance de l’instant.

Voir aussi : Les conseils d’une femme de 60 ans pour vieillir heureuse

femme-bateaux-500x368

Le poids de notre vie

“Combien pèse votre vie ? Imaginez un instant que vous portez un sac à dos. Je veux que vous ressentiez les bretelles sur vos épaules. Vous les sentez ? 

A présent, je veux que vous le remplissiez de tous les éléments de votre vie. Commencez par ce qu’il y a sur les étagères et dans les tiroirs, les bêtises que l’on collectionne. Remarquez comme le poids s’accumule. 

Maintenant, remplissez-le de choses plus grandes telles que des vêtements, des petits objets électro-ménagers, des lampes, des serviettes, la télé… le sac à dos commence à peser. Puis, ajoutez des éléments encore plus gros : le canapé, le lit, une table…

Mettez le tout à l’intérieur : la voiture, la maison, un bureau ou un appartement de deux chambres. Je veux que vous introduisiez tout cela à l’intérieur du sac à dos. Essayez de marcher. C’est difficile non ? 

Au quotidien, nous faisons exactement la même chose avec notre vie. Nous nous surchargeons jusqu’à ce que nous ne puissions plus bouger. 

A présent, vous allez mettre le feu à ce sac à dos. Que voulez-vous emporter avec vous ? Les photos ?

Les photos sont pour les personnes qui ne peuvent pas se souvenir, alors brûlez-les. Laissez tout brûler et imaginez-vous vous réveiller un matin sans rien. C’est excitant, n’est-ce pas ? 

(…)

valise-papillons-500x327

Imaginez que vous avez un autre sac à dos. Cette fois-ci, vous devez le remplir avec des personnes.

Vous pouvez commencer par les personnes connues comme les amis d’amis, les collègues et ensuite, vous passez aux personnes à qui vous confiez vos secrets, telles que vos cousins, vos oncles et tantes, vos frères et soeurs, vos parents, et pour finir, votre mari/femme ou votre petit(e) ami(e). 

Mettez-les tous dans votre sac à dos et sentez son poids. Vos relations sont la charge la plus lourde de votre vie. Ne ressentez-vous pas un poids qui se plante dans vos épaules ?

Toutes ces négociations, ces disputes, ces secrets et ces compromis… Nul besoin de se charger avec tout ça. 

Pourquoi ne lâchez-vous pas le sac à dos ? Il y a des animaux qui vivent en se chargeant des autres, toute leur vie. Des amants sans chance, des cygnes monogames… Mais nous ne sommes pas ces animaux.

Si nous bougeons lentement, nous mourons rapidement. Nous ne sommes pas des cygnes, nous sommes des requins. »

-Bingham, dans Up in the air-

Cette allégorie nous sert à prendre conscient que bien souvent, nous surchargeons notre dos.

Certaines choses sont nécessaires mais d’autres ne le sont pas et nous devrions les porter seulement temporairement.

De plus, une partie du poids que nous portons en nous devrait se trouver dans notre coeur, car chaque obligation s’allège quand nous l’acceptons et que nous lui trouvons un endroit.

Ce poids est constitué par les sentiments, les émotions et les personnes.

femme-oiseau-500x350

Ce que nous voulons dire, c’est que nous ne sommes pas responsables de l’apparition de nos émotions, mais de la façon dont nous les acceptons et nous les affrontons.

Nous n’avons aucune difficulté pour charger excessivement notre sac à dos, mais il est parfois difficile de le vider.

Parfois, nous devrions sélectionner ce que nous voulons dans notre vie, et ce que nous ne voulons pas.

Nous éviterons ainsi que les petites pierres deviennent des rochers.

La vie n’est pas la stabilité, c’est savoir marcher en équilibre

Bien que nous ayons parfois la sensation de reculer, notre vie change à chaque seconde.

Les changements ne nous plaisent pas toujours, mais cela fait partie de l’équilibre.

Notre vie est une danse entre la chance et le malheur. Nous devons donc accepter que la nuit et le jour, la tristesse et la joie, la stabilité et le changement vont toujours de pairs.

appareil-photo-instants-500x291

La vie nous murmure constamment de faire confiance, car nous apprenons de tout et nous grandissons grâce à tout.

Nous vous recommandons de lire : Retrouvez votre équilibre intérieur et réduisez votre stress grâce à ces aliments

Il n’y pas d’âge pour profiter de la vie

Ce moment que nous appelons vie nous permet de crier nos peurs sans craintes.

C’est uniquement de cette manière que nous réussirons à faire ce que nous désirons, car le seul échec de la vie est justement de ne pas vivre.

Il s’agit de cohabiter avec les rides et la sagesse que nous apporte le passage des années.

Nos sillons sont le reflet de nos apprentissages et de nos expériences, des flèches qui nous ont blessé de manière inattendue et des bretelles de notre sac à dos.

Ne laissez pas les peurs freiner votre vie. Accumulez les moments et voyagez avec vos désirs sur le dos. Ne renoncez jamais à la vie que vous voulez vivre.

Merci vraiment beaucoup au site http://amelioretasante.com pour ce si bel article….

Gratitude et Sérénité,

P.C

Tout se trouve à l’intérieur..

Tout se trouve à l’intérieur..

Bienvenue à tous,

Voici le condensé du jour, de la puissante formation que je reçois pour (re)prendre sa vie en mains ; vous pouvez recevoir vous aussi cette formation complète et gratuite, en cliquant sur ce lien : Mon Coaching Gratuit

Piste de réflexion du jour :

Ce que nous souhaitons tous c’est que l’autre nous comprenne.

Mais nous comprenons-nous nous-même ? Car nous demandons aux autres de faire ce que nous n’arrivons pas tout le temps à faire nous même.

Notre connexion à l’autre dépend de la connexion que nous avons avec notre être intérieur ; la qualité de cette connexion personnelle va influencer celle que nous avons avec autrui.

On peut imager ce fait avec le domaine de l’amour : comment arriver à réellement aimer une homme ou une femme, quand nous avons tant de difficultés à nous supporter, nous accepter tel que nous sommes, que ce soit physiquement, émotionnellement ou spirituellement.

L’amour n’est qu’une question de connexion à une émotion qui est en nous, que nous essayons de transmettre dans la mesure où nous arrivons à nous aimer nous-même. L’amour est l’amplification du contenu de notre coeur, amplification que nous obtenons par un entrainement régulier, comme pour toute discipline que l’on souhaite maitriser.

Buddha

Tout se trouve à l’intérieur..

 

Mais soyons conscient que personne ne peut le faire à notre place.

Sans partage avec soi-même il ne peut y avoir de partage avec l’autre. Se battre contre ce fait, ne peut mener qu’à des déceptions. C’est en travaillant en nous que notre extérieur changera dans le sens que nous souhaitons….

….la suite sur Mon Coaching Gratuit

Retrouvez l’intégralité de ce podcast, et recevez 1 an de coaching entièrement gratuit, en vous inscrivant dès aujourd’hui avec ce lien : Mon Coaching Gratuit

Gratitude et Sérénité,

P.C

Comment vous débarrasser de vos problèmes ?

Comment vous débarrasser de vos problèmes ?

Bonjour à tous,

Vous trouverez ci-après le condensé du jour, de la puissante formation que je reçois pour prendre sa vie en mains ; vous pouvez recevoir vous aussi cette formation complète et gratuite, en cliquant sur ce lien : Mon Coaching Gratuit

Piste de réflexion du jour :

Aujourd’hui David Komsi nous confirme que le but d’une relation de couple n’est pas de nous rendre heureux, si on continues de penser que notre bonheur est dans l’autre, à l’extérieur de nous.

th-1

Même si, effectivement, on peut arriver à connaitre un certain bonheur, une certaine satisfaction dans la complicité, les petites joies du quotidien dans notre relation de couple, il faut prendre conscience que ce bonheur ne dépend plus de nous mais de l’autre ; et si le « vent tourne », il sera facile d’en reporter la faute sur son conjoint car notre relation n’était basée que sur cet état de fait.

Mais comment peut-on continuer à rendre responsable autrui de son propre bonheur, alors que nous sommes les seuls à pouvoir atteindre cet objectif ? Nous sommes vraiment les seuls qui pouvons nous rendre réellement heureux.

Etre heureux est une décision intérieure, et ne dépend pas de nos avoirs, des personnes, des objets ou des situations.

Pour beaucoup d’entre nous, le bonheur est comme un ciel sans nuage, une vie sans problème….Pourtant une vie sans problème : ça n’existe pas, et sans pessimisme aucun.

La vie, que nous soyons d’accord ou pas, est une succession d’apprentissages, une succession d’objectifs ; c’est une grande école ou nous vivons pour apprendre, pour progresser, pour grandir, que nous soyons d’accord ou pas.

Que nous soyons d’accord ou pas avec la loi de la gravité, une pomme touchera le sol si on la jette par la fenêtre…

Cet enseignement est-il une mauvaise nouvelle ? Est-il condamnable ou mal de vouloir être heureux ?

….la suite sur Mon Coaching Gratuit

Retrouvez l’intégralité de ce podcast, et recevez 1 an de coaching entièrement gratuit, en vous inscrivant dès aujourd’hui avec ce lien : Mon Coaching Gratuit

Gratitude et Sérénité,

P.C