Pourquoi le minimalisme est fait pour vous ?

Pourquoi le minimalisme est fait pour vous ?

Le minimalisme est fait pour vous. Cela peut sembler une déclaration audacieuse et facile à faire, et c’est certainement le cas – jusqu’à ce que vous finissiez cet article.

Quand vous pensez au minimalisme, vous imaginez probablement une maison scandinave, ayant l’air élégamment dénudée. Vous auriez en partie raison dans votre démarche, mais vous vous trompez si vous tombez dans le piège de résumé le minimalisme à ce simple cliché.

Le minimalisme est centré sur l’idée qu’en éliminant l’inutile, vous accordez plus de place aux choses que vous chérissez le plus dans la vie.

Vous sentez-vous parfois submergé par les choses ? Avez-vous déjà eu l’impression d’être entraîné dans des millions de directions différentes, parce que vous vous êtes trop engagé ? Avez-vous déjà eu l’impression que vos rêves ne pourraient pas être plus inaccessibles parce que vous n’avez pas le temps de les poursuivre ? Le minimalisme est plus que d’avoir une maison parfaitement organisée et vidée. Il s’agit essentiellement de vous donner la permission de vivre intentionnellement, plutôt que de manière réactive.

Parlons maintenant de vos affaires. Beaucoup d’entre nous (et je faisais partie de cette catégorie) entretenons une relation étrange avec nos affaires personnelles. Nous nous accrochons à des choses matérielles parce que cela nous fait nous sentir bien et en sécurité: «J’en aurai peut-être besoin plus tard. Mais mon ami me l’a donné.»

Nous nous accrochons à des pantalons qui sont maintenant trop petits pour pouvoir perdre du poids, mai nous restons persuadés qu’ils nous iront bien un jour. Nous nous accrochons à un cadeau que quelqu’un nous a acheté et que nous n’avons jamais utilisé, parce que nous pensons qu’il serait impoli de s’en débarrasser. Nous trouvons une foule de raisons pour lesquelles nous devrions conserver ce que nous possédons déjà. La vérité est que nous n’achèterions pas la plupart de ces choses aujourd’hui si nous les voyions dans un magasin. Votre relation avec les choses est vraiment importante : vous récupérez votre vie (et votre belle maison) lorsque vous vous en débarrassez.

À l’origine, je considérais le minimalisme comme quelque chose d’inatteignable, voire même d’un peu ridicule. J’avais besoin de mes affaires. Ce n’est que lorsque j’ai déménagé que je me suis trouvé rapidement dépassé. Alors que je faisais mes valises, je me suis demandé: «D’où vient tout cela ? Je ne l’utilise jamais. Je n’ai pas besoin de ça.»

Ces pensées ont été constantes tout au long du processus. Je n’ai pas eu le temps de tout trier lors de l’emballage, mais le processus a commencé lorsque j’ai commencé à déballer, et s’est poursuivi depuis. J’ai commencé à lire des livres comme L’art de la simplicité de Dominique Loreau, ou Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une. Depuis mon déménagement, je me suis débarrassé de suffisamment de choses pour remplir plusieurs fois un camion !

Des vêtements, de la décoration et des « trucs au hasard » ont été l’objet de mon nettoyage par le vide. Au début, j’ai essayé de vendre tout ce dont je me débarrassais. J’ai réussis mais j’ai finalement atteint un point où je voulais juste que tout soit partis.

Depuis que j’ai donné des « wagons d’affaires », je dois vous dire que rien ne me manque. En fait, je suis impatient de me débarrasser de plus. Si je n’aime pas ça, si ce n’est pas utile, ça doit partir.

Voyons maintenant pourquoi le minimalisme peut être fait pour vous aussi.

Vous voulez une belle maison

La première étape pour avoir une belle maison consiste à avoir une maison propre. Nous sommes tous allés dans de belles maisons qui n’étaient pas très propres. Lorsque la maison n’est pas impeccable, sa beauté devient secondaire on se souviendra plus facilement du manque de rangement (vêtement qui traîne, jouets dans toutes les pièces….), que du beau tableau de maître accroché dans l’entrée !

Lorsque vous apprenez à adopter une approche différente vis à vis de vos biens, vous réalisez que vous avez réellement besoin de beaucoup moins que vous ne le pensiez. Avoir une belle maison n’est pas en avoir une automatiquement plus grande que celle que vous avez déjà. Avoir une belle maison s’obtient en conservant le meilleur de ce que vous avez déjà, et en disant au revoir à tout ce que vous n’utilisez pas.

Vous ne voulez pas être pris au dépourvu

C’est pourquoi j’ai été attiré par le minimalisme. Je me suis senti étouffé par toutes mes choses inutiles, et c’est tout. J’ai consacré une grande partie de mon temps supplémentaire à trier ces choses, à nettoyer et à organiser.

L’organisation c’est génial ! Il est tellement agréable de savoir où tout se trouve chez soi. Au début, c’est difficile à exécuter, mais c’est ensuite plus facile. Vous réalisez que peu importe à quel point vous pouvez jouer au Tetris chez vous, quel que soit votre code couleur, ce que vous voulez vraiment, c’est plus d’espace – et vous l’obtenez uniquement en ayant moins de choses qui vous envahissent inutilement.

Vous voulez vivre la vie plus pleinement

Accordez-vous plus de valeur aux expériences ou aux choses ? Si vous accordez de la valeur aux choses matérielles, votre vie ne serait-elle pas plus riche si ce n’était pas le cas ? Souhaitez-vous plutôt acheter de nouveaux bijoux ou obtenir des billets pour voir votre groupe de Rock préféré avec votre meilleur ami, et avoir ainsi des souvenirs qui durent pour toujours ?

Apprendre à retravailler la relation que nous entretenons avec nos affaires (ou notre désir d’’avoir plus) nous permet de vivre plus pleinement. Nous nous ouvrons pour faire plus d’expériences, libérer plus de temps, approfondir nos amitiés. Nous obtenons plus de valeur de la vie lorsque nous nous concentrons sur la vie réelle.

Vous ne voulez pas être attaché

Beaucoup d’entre nous atteignent un point où nous réalisons que nous avons une attitude malsaine envers les choses que nous possédons. Peut-être que votre vie est définie par des choses parce que vous voulez une vie parfaite. Vous voulez mieux et vous voulez plus. Ou peut-être que vous trouvez du réconfort dans vos affaires. Si vous vous sentez à l’aise dans vos affaires, mais dépassé par tout ce que vous avez, vous êtes dans une relation malsaine et il est temps d’arrêter tout cela pour votre bien.

Vous voulez réaliser vos rêves

Peut-être avez-vous peur que vos rêves ne soient vécus que pendant votre sommeil. Vous êtes trop engagé, surchargé de travail et stressé à jamais. Vous êtes dispersé, rebondissant d’une chose à l’autre. Tout ce que vous voulez, c’est un moment pour respirer et faire ce que vous voulez. Le stress vous empêche de vous sentir inspiré ou créatif. Ne laissez pas vos rêves passer au second plan. Le minimalisme ne s’applique pas uniquement aux choses, même si c’est le secteur le plus concret pour commencer. Si vous êtes éparpillé parce que vous êtes trop engagé, engagez-vous moins. Vous n’êtes pas obligé de tout faire – en fait, vous ne pouvez pas tout faire même si vous le voudriez. Concentrez-vous sur les choses les plus importantes pour vous et assurez-vous que ces choses soient accomplies.

Depuis que j’ai adopté le minimalisme, j’ai appris quand dire oui et quand dire non. Je dis oui aux choses qui me sont prioritaires et non aux choses que je me sens inutilement obligé de faire. Je dis oui aux choses que j’ai besoin et que j’aime, et non aux choses que je n’aime pas ou qui ne me sont pas indispensables. Je dis oui pour investir plus de temps dans mes rêves et mes relations et non pour perdre du temps à ré-organiser pour la centième fois les objets de ma vie. Je dis oui à une belle maison propre et non pour me sentir submergé par des choses dont je n’ai pas besoin. Je dis oui pour prendre le contrôle de ma propre vie et non pour vivre de manière réactive. Le minimalisme est un état d’esprit et dans cet ajustement d’attitude, j’ai trouvé plus de vie et de liberté.

Pour finir cet article, un mot de minimalistes confirmés :

«La vie minimaliste facilite la créativité – je travaille à domicile, alors comme je suis ici tout le temps, il me faut un lieu paisible et qui me permette de faire appel à mon imagination. J’aime aussi déplacer les choses et vivre peu me permet de le faire souvent. Je pense que la clé est de ne garder que ce dont vous avez besoin ou que vous aimez vraiment. Cela dit, cela est différent pour chaque personne et à différentes étapes de la vie. À l’heure actuelle, avec deux enfants, j’ai manifestement besoin de bien plus que ce dont j’avais besoin auparavant. La maison est pleine de couches et de videurs, de jouets, de doudous et de gobelets. Donc, pour tenter de garder le minimalisme au sein de ma famille grandissante, j’ai trouvé que l’organisation était la clé.« 

Amanda Jones de Define Magazine et AmandaJaneJones.com

«Le minimalisme (pour moi) ne concerne pas les murs blancs et les espaces de vie clairsemés. Je le vois comme une pratique continue pour ne garder que ce qui est nécessaire. Et, plus important encore, ce qui est «nécessaire» est défini par un individu. Quand tu tris, si ça fait bouger ton coeur, cela reste ; si ce n’est pas le cas, cela s’en va.»

Kate Arends of Wit & Delight

Paix et Sérénité,

P.C

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.