Quelles sont les alternatives naturelles à l’aspirine ?

Quelles sont les alternatives naturelles à l’aspirine ?

Retrouvez-moi sur Médoucine ici

L’aspirine est l’un des médicaments les plus consommés au monde, et les Français n’échappent pas à la règle avec environ 40 comprimés par habitant et par an. Un chiffre colossal qui pousse à se poser des questions : l’aspirine est efficace certes, mais quels en sont les dangers ? Quelles sont les alternatives naturelles à l’aspirine ? Mélanie Clausse, naturopathe du réseau Médoucine, nous répond.

Free picture (Aspirin) from https://torange.biz/aspirin-19752

Quels risques à une surconsommation d’aspirine ?

L’aspirine est un médicament qui va permettre de calmer bien des douleurs, mais pas uniquement. En effet, elle est fréquemment utilisée dans la prévention des risques cardio-vasculaires, car elle diminue la coagulation et fluidifie le sang. Elle est également anti-inflammatoire. Malheureusement, une surconsommation d’aspirine dans le cas d’auto-médication, pourra entraîner des inconforts avec des effets indésirables. Ainsi, si une solution naturelle peut être envisagée, elle sera intéressante en prévention et en restant en accord avec le médecin traitant et sa prescription.

Quelles sont les aspirines naturelles ?

Pour ne pas abuser de l’aspirine et la garder à son meilleur usage, on pourra faire appel au saule et à la reine-des-prés.
Elles vont permettre de faire diminuer la douleur et auront une action anti-inflammatoire. On pourra les trouver sous forme de tisane, de gélules ou encore de gouttes dans de nombreux magasins bio. Pour connaître la bonne posologie, on se rapprochera de son naturopathe ou d’un phytothérapeute.

Par ailleurs, plusieurs fruits et légumes contiennent de l’acide salicylique (la même composante que l’on retrouve dans l’aspirine). Certaines recherches ont démontré qu’une consommation de fruits et de légumes riches en salicylates qui sont ensuite transformés en acide salicylique par le corps permettrait de remplacer la prise d’aspirine trop fréquente.
On en trouvera notamment dans les amandes, les olives, les tomates, les radis, les abricots, les mûres, les myrtilles, les melons, les dattes ou encore les raisins.
Lorsque l’utilisation de l’aspirine se fait dans un but préventif des risques cardio-vasculaires, 4 éléments naturels pourront venir agir en remplacement :

(Rappel : code praticien pour les liens Fenioux ci-après : 31073)

Le curcuma : qui est un excellent anti-inflammatoire et antioxydant.

La vitamine E : très anti-oxydante, qu’on trouvera dans l’huile de bourrache par exemple.

L’ail : un fluidifiant sanguin naturel, un antibactérien puissant et qui permet de réduire le cholestérol. Si l’on a du mal à le digérer, on pourra très bien le consommer en capsule ou macéré dans une huile de cuisine pour le plaisir.

Les omégas 3 : ils sont littéralement fluidifiants et anti-inflammatoires. On pourra les trouver dans le saumon, les maquereaux et les sardines. Ces poissons gras devront être consommés presque crus au centre car les omégas 3 sont détruits avec la chaleur. L’huile de lin ou encore l’huile de cameline seront les meilleures sources végétales.
Pour avoir une vraie action rapide anti-inflammatoire et anti-déprime, les capsules seront les plus efficaces : le foie qui est souvent « bloqué » à cause de l’inflammation, des toxines et des toxiques, n’aura pas besoin d’intervenir pour les assimiler.

fruits-155616_960_720

L’idéal pour arriver à diminuer sa consommation d’aspirine sera d’agir en prévention avec des aliments adaptés anti-oxydants ( grenade et myrtille, thé vert et thé Matcha ), de** diminuer les aliments acides et acidifiants**, de comprendre l’origine de la douleur et de trouver des réponses naturelles.
En effet, la naturopathie et la phytothérapie ont la possibilité d’utiliser des plantes s’adressant à chaque partie du corps et de les entretenir. En comprenant d’où vient le problème, on pourra ainsi travailler dessus de façon ciblée et naturelle et s’éviter ainsi les risques liés à une surconsommation d’aspirine.

Merci à Mélanie Clausse, thérapeute certifiée et validée du réseau Médoucine.

Gratitude et Sérénité,

P.C

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.