L’Art de la respiration (Pranayama) dans le Yoga

Le Pranayama est la science de la respiration que les Yogis ont perfectionnée depuis quatre mille ans. Cette approche yogique est le contrôle du mouvement de l’esprit. Ses techniques, utilisées et largement exploitées par de nombreux maîtres spirituels à travers les siècles, visent à mettre fin à la peur, à l’anxiété et aux émotions les plus élémentaires.

L’Art de la respiration (Pranayama) dans le Yoga

Un remède antique contre les maux modernes

L’Inde a un glorieux héritage dans les pratiques spirituelles. Selon ces traditions ancestrales, le prana (souffle) dans chaque individu est une part du Souffle cosmique. C’est l’amorce d’un grand principe de la pensée indienne : tout ce qui se passe chez l’homme a son homologue dans le cosmos. Tout comme il y a une respiration humaine, il y a une respiration cosmique. L’ambition du yoga est de les syntoniser, c’est-à-dire de les harmoniser.Les Indiens prétendent que grâce au pranayama, leurs yogis sont non seulement capables de maîtriser leurs émotions par le contrôle de la respiration, mais aussi de commander leur corps à volonté. Ils affirment par exemple que le prana circule dans tout le corps et que l’on peut respirer non seulement par le nez, par la bouche et même par le ventre, mais aussi à travers n’importe quelle partie de notre corps, faisant ainsi circuler l’énergie vitale, dans tout l’être physique.Ainsi, le prana pourrait revitaliser toute ces parties de notre corps qui ne reçoivent pas assez d’énergie et qui en conséquence s’affaiblissent et perdent de leur vigueur, tels les yeux par exemple.

Le pranayama dans le Yoga et l’Ayurvéda

Le Pranayama est utilisé dans l’Ayurveda et dans le Yoga comme une méthode de guérison du corps physique et psychique agissant par l’augmentation et l’harmonisation de l’énergie vitale.  Le contrôle de la respiration est ainsi destiné à étendre, prolonger, réquisitionner et distribuer l’énergie vitale et la conscience afin qu’elles circulent parfaitement dans leurs domaines, le corps et l’esprit. L’Ayurvéda insiste en disant que la conscience réside là où est le souffle. La pratique correcte du pranayama régule donc les habitudes, les désirs et les actions de l’homme et agit comme un pont, en unifiant le corps, l’esprit et le soi. Au niveau physique les différentes pratiques du pranayama permettent d’harmoniser le flux énergétique dans chaque organe, et chaque système du corps, tout en normalisant leur fonction. Elles augmentent le tonus et l’immunité, anime le feu digestif, stabilisent le métabolisme et la circulation sanguine. Associé à d’autres procédures, le pranayama aide à dépasser différentes maladies, même à des stades avancés. La pratique régulière du pranayama permet en effet de « déraciner » certaines maladies chroniques.

Au niveau psychique le pranayama équilibre considérablement les forces mentales. Du fait que la respiration est étroitement reliée avec le mental, les pratiques praniques permettent de transformer le processus habituel de respiration inconsciente en mode consciente. Par conséquent, cela nous ouvre l’accès aux couches profondes de notre conscience et libère des anciens blocages ou fonctionnements psychiques.
En effet, quand le système nerveux est suffisamment nourri par le prana (souffle) nous pouvons facilement détecter et résoudre nos problèmes émotionnels, vaincre le stress, mieux nous concentrer, entendre la voix de l’intuition.

L’art de la respiration

Pour être en parfaite santé, notre organisme a besoin d’une grande quantité d’oxygène, une quantité qui s’acquiert par une respiration complète et profonde. Beaucoup de gens s’imposent des techniques de respiration compliquées, qui s’ajoutent à leurs habitudes de respiration, elles-mêmes incorrectes.

Or, dans le pranayama il est question de retrouver sa « respiration naturelle », authentique. Celle-ci dépend moins d’apprendre de nouvelles techniques, que de « rééduquer » la perception interne de notre respiration.

Pratiquer des exercices de respiration au quotidien aidera grandement votre organisme à éliminer les déchets et revivifier toutes vos cellules. Cela se répercutera à plus ou moins court terme sur la beauté du teint de votre visage, vous augmenterez en outre votre tonus psycho nerveux et apporterez de la vitalité à tous vos organes internes, tout en aidant votre métabolisme à s’épurer.

Sans vous lancer dans des pratiques de respiration de maîtres yogis, commencez par prendre conscience de votre respiration naturelle, avec attention, et essayant de ramener votre conscience dans le moment présent.

Selon le maître zen, Thich Nhat Hanh, nous utilisons notre respiration pour ramener notre esprit à notre corps. Lorsque notre corps et notre esprit ne sont pas en unité dans ce moment, nous sommes dispersés. Lorsque notre corps et notre esprit font un, nous avons la concentration.

Selon lui : « Lorsque nous prêtons attention à notre respiration, nous devenons la respiration. Nous maintenons notre concentration, grâce à notre respiration. La respiration est suivie« .

«Quand j’inspire, je sais que j’inspire.

Quand j’expire, je sais que j’expire.»

Inutile donc de programmer des séances de méditations ardues pour votre pratique. Chaque inspiration et expiration est déjà un acte de méditation. Respirez !

Les bienfaits de la respiration

  • Libère de l’anxiété et de la nervosité.
  • Rétablit et renforce le système nerveux.
  • Aide le cœur et la circulation.
  • Augmente la masse les organes internes.
  • Diminue les toxines et les dépôts dans les poumons, muqueuse, et dans les vaisseaux sanguins.
  • Permet l’expansion de la capacité des poumons.

Les Plantes qui équilibrent votre respiration

Le Tulsi, le basilic sacré de l’Inde, est recommandé dans le système de soins ayurvédique pour purifier les poumons. Il a des propriétés antioxydantes et antifongiques et il stimule la faculté innée du corps à gérer le stress.

Le Ginseng, est un tonique reconstituant pour les poumons et les glandes surrénales qui peut aider à renforcer vos poumons lorsqu’ils ont été affaiblis par des rhumes chroniques, la toux et/ou un épuisement général.
L’Ecorce d’agrume, plante utilisée en Chine pour nettoyer les poumons de l’excès de mucus, harmonise et chauffe la digestion en réduisant le mucus.

Gratitude et Sérénité,

P.C

Merci à Armanda DOS SANTOS et au site www.sesoignernaturellement.fr pour cet article instructif.

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’Art de la respiration (Pranayama) dans le Yoga »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s