Le Lying, une pratique du non-faire

Lâcher-prise…..superbe article..:-)

tarot psychologique

Médecin-psychiatre ayant fait le parcours de l’analyse avec Lacan pendant plusieurs années, formé au travail de groupe avec Anne Ancelin, Paul Rebillot et Pierre Weil, Bernard Pernel a participé à la fondation du premier ashram d’Arnaud Desjardin, en Auvergne il y a vingt ans.

Vagues

Le lying a été conçu par Swami Prajnanpad. Ancien professeur d’université réfugié au Bengale; il accueillait pour des séjours d’un mois ou deux, quelques étudiants. Parmi eux, il y avait Arnaud et Denise Desjardin, ainsi que Frédéric Leboyer.

Les entretiens qu’ils avaient ensemble s’appelaient des « sittings » tout bêtement parce qu’ils étaient assis. Quand une émotion surgissait, le maître leurs proposait de s’allonger, et de là est née l’expression « lying » qui ne veut rien dire en soi.

Techniquement, l’extrême simplicité empêche que l’on définisse le lying autrement que par une invitation à s’allonger, se relâcher dans l’expir, être là, présent et s’abandonner; ensuite, d’une manière plus nuancée…

View original post 1 090 mots de plus

Advertisements

Une réflexion sur “Le Lying, une pratique du non-faire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s