L’énergétique : une solution efficace au service du tonus

Par Martin Léger

Le concept d’énergétique rassemble de multiples pratiques de bien-être, allant du yoga à la réflexologie, en passant par l’acupuncture chinoise…

Image

« Le corps n’est pas une machine complexe à considérer comme un objet »

En fait, la source de vie est nommée différemment selon les cultures : chi pour la tradition chinoise, ki pour la tradition japonaise, prana pour la tradition védique, libido pour la théorie psychanalytique, ou bien encore énergétique psychique par Carl Gustav Jung. Cette source reste, par définition, un mystère.

Pourtant, ses manifestations sont bien tangibles et son flux peut être perturbé, entraînant des inconvénients qu’il est possible de juguler à l’aide de certaines techniques. Lorsqu’on parle d’énergétique, il est couramment fait allusion à l’énergétique chinoise. Basée sur la philosophie du tao, elle décrit l’énergie comme un absolu universel, régissant avec les mêmes lois l’ordre de l’Univers, le macrocosme, et celui de l’Homme, le microcosme.

Une conception holistique

L’énergétique a favorisé l’essoufflement d’une certaine conception purement cartésienne. Elle a ouvert la voie à une médecine complémentaire dite holistique, du grec holos signifiant entier, abandonnant ainsi un excessif clivage corps/esprit. Pour exemple, une application thérapeutique efficace, l’auriculothérapie, vieille de 2500 ans et remise au goût du jour par le docteur Nogier en 1957, émet l’hypothèse qu’il existe dans l’oreille des points énergétiques en lien avec le corps tout entier. Le pavillon auditif représentant un fœtus la tête en bas, le praticien stimule certains endroits, par pression, de manière à dénouer et libérer une énergie bloquée.

La réflexologie plantaire utilise aussi les correspondances énergétiques : 72 000 terminaisons nerveuses reliant la plante des pieds au cerveau. On peut encore citer l’iridologie : tels sont les yeux, tel est le corps, disait déjà Hippocrate. Le qi gong, quant à lui, utilise des boules pour stimuler la paume de la main, soulageant ainsi certaines tensions corporelles. Pour ces approches, le corps n’est donc pas seulement une machine complexe à considérer comme un objet, mais un tout cohérent
bien vivant, dont chacune des parties est en lien avec le Tout.

Le shiatsu, le tai-chi, le yoga et les autres…

*Le shiatsu, discipline énergétique traditionnelle d’origine japonaise, propose une méthode de relaxation et de bien-être s’inscrivant dans la prévention. Elle consiste à procéder à des étirements, des pressions sur certains points, de façon à faciliter la libre circulation de l’énergie.

*Le tai-chi, gymnastique énergétique dérivée des arts martiaux chinois, est une discipline corporelle comportant un ensemble de mouvements continus et circulaires, exécutés avec lenteur et précision dans un ordre préétabli. Le tai-chi insiste sur la maîtrise de la respiration. Sa pratique vise à améliorer la souplesse, ainsi qu’à maintenir une bonne santé physique, mentale et spirituelle. Grâce à son côté méditatif et à l’extrême précision des gestes, le tai-chi apaise le mental et améliore concentration et mémoire. Il favorise une meilleure prise de conscience de soi et de son environnement.

*Le yoga, système complet alliant le corps et l’esprit, est un terme qui signifie joug dans le sens de lien. Chacun peut s’approprier cette technique en fonction de son désir et de ses besoins du moment. Les asanas consistent en une série de postures physiques précises ayant des vertus de prévention sur certains troubles à la fois physiques et psychologiques. Là aussi, la respiration est une composante très importante. Le pranayama comporte des exercices spécifiques afin d’harmoniser le souffle.

Enfin, la pratique de dhyana (méditation) est proposée aux personnes qui le désirent.

*Les techniques occidentalisées, comme la sophrologie – issue du yoga-nidra (yoga du sommeil) -, la kinésiologie (énergétique musculaire), l’ennéagramme (adapté d’une tradition millénaire dont le mystique Gurdjieff disait qu’il est à la fois le mouvement perpétuel et la pierre philosophale…), ou encore l’ostéopathie, sont autant d’approches préventives permettant à tout un chacun de trouver la discipline énergétique qui lui convient pour entretenir et développer harmonie et tonus…

Paix et Sérénité,

P.C

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s