Comment bien dormir ?

Par Nadine Vivet

Image

Fort heureusement, bien dormir s’apprend grâce à quelques petits conseils pleins de bon sens. Les propositions qui suivent n’ont pas d’autre ambition que de vous suggérer des pistes pour un sommeil de qualité et ainsi échapper avec succès à une éventuelle dépendance pharmaceutique.

L’exercice physique

La sédentarité est l’ennemi numéro 1 de nuits réparatrices. Les sujets qui se dépensent peu physiquement sont d’ailleurs, statistiquement, les plus demandeurs en médicaments pour dormir. Si tel est votre cas, sachez qu’une simple marche quotidienne de 30 minutes, à allure soutenue, reste suffisante pour rétablir le déséquilibre.

Quoi qu’il en soit, il est important de pratiquer quotidiennement un exercice physique de manière à relâcher les tensions. Vous n’êtes pas sportif ? Peu importe ! Mettez-vous au jardinage, au bricolage, pratiquez n’importe quelle activité qui occupe votre corps, tout en détendant l’esprit. Si votre mobilité est réduite, n’hésitez pas à vous inscrire à un cours de yoga adapté.

La préparation au sommeil

Difficile de se reposer lorsque les pensées s’agitent dans tous les sens. Optez pour certaines techniques de relaxation dynamique, de type sophrologique. Juste avant de vous endormir, laissez-vous guider par un de ces enregistrements largement diffusés sur les sites de bien-être. Les techniques de yoga nidra (yoga du sommeil) sont particulièrement appropriées. Ou encore, comme le conseille Line Bolduc dans « Destination plaisir et mieux être », offrez-vous un bon bain chaud et moussant, à la bougie et en silence :

fixez la chandelle en ne pensant à rien d’autre, ressentez le contact de l’eau sur la peau, laissez le calme vous envahir. Retrouvez aussi l’harmonie en lisant quelques pages d’un livre apaisant, en évitant donc le genre polar…

 

L’insomnie : mal du siècle ?

Image

Compte tenu de l’énorme prescription de somnifères dans notre pays, la tentation est forte de répondre par l’affirmative à cette question. La France consomme en effet de 3 à 5 fois plus de médicaments liés aux troubles du sommeil que ses voisins européens. Selon l’HAS (Haute Autorité de Santé), plus de la moitié de ces traitements ne seraient pas indiqués…

Sérénité

Le Feng Shui propose des solutions efficaces pour que l’espace de la chambre à coucher soit un lieu de ressourcement favorable à un excellent sommeil. Le Feng Shui propose des solutions efficaces pour que l’espace de la chambre à coucher soit un lieu de ressourcement favorable à un excellent sommeil. Ainsi, l’ouvrage « Feng Shui », publié aux Éditions Artémis, incite à aménager le lieu de repos nocturne afin que l’énergie yin(passive) soit prépondérante : veiller à un éclairage doux (lampes de sel par exemple), éviter les miroirs qui peuvent réfléchir le Chi du dormeur et cristalliser les tensions de la journée, bien ranger la chambre…

Quant à la literie, les spécialistes sont formels : en Feng Shui, signalent-ils, le lit idéal est le futon. En ce qui concerne les autres lits, quelques points sont à respecter. Pour le cadre, le matériau qui convient le mieux est le bois car il ne modifie pas le champ magnétique. Côté matelas, il est prouvé que lorsqu’il est fabriqué avec des matériaux naturels, son absence d’électricité statique reste le garant d’une bonne nuit. Idem pour le linge de lit, le summum étant le coton bio. Les oreillers et couettes garnis exclusivement de duvet naturel donnent la touche santé finale à une literie idéale pour récupérer…

Paix et Sérénité,

P.C

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s