Peace Pilgrim : une femme de paix

Mildred Lisette Ryder

Mildred Lisette Ryder

“Peace Pilgrim” (Pèlerin de la Paix), de son vrai nom Mildred Lisette Ryder, est née le 18 juillet 1908 aux Etats-Unis, dans une petite ferme du New Jersey. Elle est l’ainée d’une famille de trois enfants. Ses parents, considérés comme « libres-penseurs », lui ont inculquée, dès son plus jeune âge, des valeurs comme la paix. Ils abordaient volontiers les questions sociales et politiques.

Mildred était une surdouée, sachant réciter de longs poèmes à 3 ans, jouant du piano après seulement six mois de leçons. Elle est devenue ainsi une très bonne élève. Elle a occupé un emploi de secrétaire et s’est mariée en 1933. Elle a refusé que son mari aille à la guerre en 1942. Ils ont finalement divorcé en 1946.

En 1938, elle a eu une sorte de révélation après avoir marché toute la nuit dans les bois. Elle a su, à ce moment précis, qu’elle devait donner sa vie, elle ne savait pas encore à quoi mais c’était déjà ancré au plus profond d’elle-même.

Après avoir travaillé pour aider des vieillards, dans des organismes militants pour la paix, tout en effectuant un travail spirituel de 15 ans, tout en se débarrassant de ses biens matériels, elle a fini par trouver la paix intérieure, celle qui donne la force et le désir d’aider les autres, d’être à leur service et de faire le don total de soi.

Elle sera désormais une militante pacifiste !

A partir du 1er janvier 1953, pour diffuser son message de paix au plus grand nombre, elle a décidé de traverser à pied les Etats-Unis du Nord au Sud durant l’hiver et du Sud au Nord à l’arrivée des beaux jours. La Guerre de Corée, la Guerre du Vietnam ont largement inspiré sa démarche.

Elle voyageait sans bagages et sans le moindre argent : pour seule richesse, elle portait une tunique bleu sur laquelle était écrit devant : « Peace Pilgrim », et derrière : « 25,000 miles on foot for peace » (25000 miles à pied pour la paix).

Elle a parcouru ainsi les Etats-Unis durant 28 ans, ne manquant de rien. Sans soutien d’aucun organisme, elle était aidée, nourrie, hébergée par les gens qu’elle rencontrait.

Son but était d’aller à la rencontre du maximum de personnes pour leur parler de paix, de paix entre les nations, de paix entre les gens, de paix intérieure. Pour elle, c’est cette dernière qui permet d’atteindre les autres paix.

...aller à la rencontre du maximum de personnes pour leur parler de paix...

…aller à la rencontre du maximum de personnes pour leur parler de paix…

Bien entendu, les personnes qui entendaient parler d’elle, de ses longues marches, pouvaient la prendre pour une folle. Mais ceux qui la rencontraient, en chair et en os, ne pouvaient qu’être subjuguées par ce personnage hors du commun qui a fait, en quelque sorte, le sacrifice de sa vie pour proclamer la paix dans le monde. Elle a fait des adeptes dans le monde entier.

Malheureusement, son septième pèlerinage s’est achevé brusquement le 7 juillet 1981, dans un accident de voiture alors qu’elle allait prononcer un discours dans l’Indiana. Son œuvre continue grâce aux Amis de Peace Pilgrim. Après sa mort, elle a été incinéré et ses cendres ont été enterrées dans un caveau familial près de Egg Harbor City, New Jersey.

La façon dont elle a effectué son travail intérieur est décrite de manière précise dans « Etapes vers la Paix intérieure », en format .pdf, document que vous pouvez télécharger gratuitement en cliquant ici : Etapes vers la Paix intérieure

Vous trouverez aussi son livre “Pèlerin de Paix”, en format .pdf, ici : Pèlerin de Paix

La lecture des préceptes de vie de Peace Pilgrim ne laisse, en général, personne indifférent. Cela devrait vous faire réfléchir…

Paix et Sérénité,
P.C

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s