Devenir plus Zen….

« Ah, si je pouvais être plus zen !! »

La plupart des gens pourraient vivre cent fois plus heureux s’ils envisageaient la vie avec plus de sérénité. Leur existence serait cent fois plus agréable si elle n’était pas empoisonnée par ces fléaux que sont le stress, l’angoisse, le manque de confiance en soi….  Mais être zen n’est pas juste un trait de caractère (comme on le pense trop souvent).

Non, c’est une véritable technique, que tout le monde peut maitriser.

Voici 4 règles d’or pour devenir plus Zen :

 Salon-Zen-Sarrebourg-2012

1- Apprenez à ne plus convoiter.

Refusez l’escalade dans le désir de possession. Le mental étant par nature un outil de recherche, il n’a pas été programmé pour rester satisfait très longtemps. Au contraire, dès qu’il obtient ceci, il commence à rêver de cela. Il lui en faut toujours plus et il épuise vos forces vives dans cette poursuite.

 2- Ne vous laissez plus prendre au piège de la possession.

Toute forme concrète est appelée à plus ou moins long terme à disparaitre. Le Zen suggère de méditer sur l’inévitable dégradation et la disparition brutale des objets que l’on possède
et des êtres qui nous sont chers.

3- Ne gaspillez pas votre temps et vos efforts

L’accumulation de possessions nécessite énormément d’efforts, de peines, de temps, d’argent, de sacrifices. Ne serait-ce qu’à cause du travail auquel chacun est astreint pour le seul entretien du corps, que de temps perdu ! Si vous en perdez encore plus pour posséder plus que nécessaire, il ne vous reste pas une seule seconde à consacrer pour l’essentiel : votre sérénité !

4- Lâchez prise !

La recherche des sensations et des perceptions agréables nous enseigne qu’elle entraine un immense sentiment de malheur chaque fois qu’il est impossible de retrouver ce qui a provoqué du plaisir.
La Zen attitude nous apprend que même l’acquisition des idées, en suscitant des controverses, des désapprobations et des inimitiés, produit aussi de la souffrance. Bref, plus on possède, plus on souffre ! Et
c’est armé de cette conviction que le disciple du Zen va progressivement se débarrasser de ses désirs de possession et de ses attachements, pour entrer dans une sérénité aux antipodes de l’agitation mondaine.

J’espère que ce petit article vous aidera à retrouver un des chemins vers la zen attitude !

Paix et Sérénité,

P.C

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s